La Laponie du Jeudi 14 au Dimanche 17 Juin

Rovaniemi

Le Père Noël et son village (Napapiiri)

LE PERE NOEL peut nous recevoir dans son bureau entre 9h et 18h. C'est gratuit mais toute photo est strictement interdite ; on est filmés et photographiés, et on peut, bien sur, acheter tout ça pour un prix exorbitant (25€ une photo).
Nous arrivons mercredi 13 Juin à 18h au village du Père Noël. Il est donc trop tard. Le lendemain, on se pointe à 11h devant la porte : le Père Noël est en pause (jusqu'à midi !!). On décide donc d'aller en faire les musées de Rovaniemi. L'attente a été interminable pour le petit Toto...
En faisant la queue, on voit (par écran interposé) ce qui se passe dans le bureau du Père Noël : chaque groupe peut y rester deux minutes maximum. Les enfants peuvent s'assoir sur ses genoux, les adultes s'assoient autour. Tout le monde regarde gentiment la caméra pendant que petit Papa Noël essaye de faire la conversation (il est multilingue).
Quand le lutin est venu nous chercher, on est rentré dans le bureau du Père Noël, plein de paquets cadeaux ! Il était assis, plus très jeune avec une barbe bien plus longue que celle de Toto.
Le Père Noël nous a indiqué où s'assoir puis nous a demandé d'où l'on vient. Pas de bol, il ne maitrise pas bien le Français. Par contre, il sait qu'à Bordeaux on a du bon vin, et il nous demande si on a pensé à lui apporter une bouteille de rouge ! Evidemment, on n'y avait pas pensé...
Après cette discussion passionnante d'une minute en anglais, on a souri au lutin qui gère l'appareil photo et on nous a prié de sortir pour pouvoir acheter les souvenirs.

A côté du bureau du Père Noël, il y a la Poste où il reçoit toutes les lettres que les enfants du monde entier lui envoient. Ici ils les revendent au profit de l'UNICEF.
Toto s'est assis sur une des tables, recouverte d'une vitre, et l'a cassée. Nous sommes allés voir l'un des lutins qui gère la Poste. Il nous a dit que ce n'était pas grave (il nous a même remerciés de l'avoir prévenu). Le lendemain, la table était recouverte de papier rouge.

Le reste de Rovaniemi

On a quand même passé deux jours et deux nuits au village du Père Noël (il faut dire que le parking est gratuit et que l'on peut remplir le fourgon d'eau gratuitement). On a eu le temps de visiter Rovaniemi et ses soit-disant magnifiques bâtiments dessinés par Aalto (c'est un peu leur Eiffel à eux...). On a aussi mangé dans un restau conseillé par le guide du routard et que nous déconseillons vivement : "cuisine finlandaise d'insipration française", tenu par des italiens...
Beaucoup plus positif : on a visité l'ARKTIKUM, un musée interactif et captivant. Ca parle des Samis (les lapons), des animaux et des plantes de laponie. C'est vraiment bien et dans un beau bâtiment.
Après on est allé à l'ancienne coutellerie Marttiini, marque très réputée en Finlande. Il y a un mini-musée et le réceptionniste parlait français. Comme on était les seuls on a pu avoir toutes les infos qu'on a voulu. Super accueil. Toto s'est fait plaisir (c'est un peu Noël, il faut dire ;) en s'achetant un couteau.

La Laponie

Sodankyla

Sodankyla est une toute petite ville, avec une très vieille (1689) et très belle petite église, tout en bois.
On est arrivé à Sodankyla au moment du "Midnight Sun Festival", ce serait LE festival du film finlandais, sauf que :

On a pu voir notre premier soleil de minuit lors de notre promenade dans la ville.
Le lendemain midi, toujours à la recherche d'un bon steak de renne ou d'un bon pavé de saumon, on mange des lounas dans le restaurant conseillé par le guide du routard. Encore un mauvais choix. Rien n'était très bon (oeufs au plat / patates sautées) sauf le dessert : choux à la chantilly ! Délicieux !! Heureusement que c'était à volonté (et qu'ils ont re-rempli le plat qu'on a vidé ;)

Pyhä Nattanen

Encore une petite rando : ascension du Pyhä Nattanen, sommet à 508m d'altitude ! Un haut sommet pour la Finlande ! Ca se trouve dans la réserve stricte de Sompio. Le fait que ce soit une "réserve stricte" signifie que l'on n'a pas le droit de sortir du sentier ni de ramasser les baies et champignons, contrairement aux réserves naturelles pas "strictes" ! Cette réserve stricte se trouve dans la réserve naturelle d'Ukko Kekkonen (UKK).
Une heure de montée pour une très belle vue à 360° sur toute la région. Et miracle, on a eu beau temps !
Finalement dans cette randonnée, c'est surement le fourgon qui a le plus souffert car on l'a fait rouler 24 km sur une piste en très mauvais état. En fait, beaucoup de route ne sont pas goudronnées (les routes forestières et même certaines départementales !). Par contre elle sont larges et généralement en très bon état, sauf celle là...

Inari

A Inari, j'avais négocié de faire les magasins d'artisanat sami (en échange de toutes ces randos), mais ils étaient tous fermés (aux heures où ils auraient dû être ouverts, mais on ne comprend toujours pas très bien comment les finlandais fonctionnent concernant les horaires...).
On a quand même pu visiter l'église, encore une belle église en bois, intérieur tout lambrissé.
Mais on s'est surtout arrêtés à Inari pour visiter le musée "Siida" (Siida signifie village en langue sami). Il a été construit où un ancien village sami a été découvert. Dehors, on visite donc les anciennes huttes sami, et d'autres plus récentes.
A l'intérieur, des expositions sur la faune et la flore locale, décrivant la laponie au fil des saisons. Et, là encore, ils nous expliquent comment ce peuple un peu givré survit l'hiver... Moi je ne comprend toujours pas comment on peut vivre dans un climat aussi hostile.

Le Nord-Est de la Finlande

Finalement, le Nord-Est de la Finlande ressemble au centre du pays : beaucoup de lacs et d'îles, très peu d'habitations. Par contre les forêts ont changé : elles sont plus petites (avec la toundra autour), il n'y a plus de connifères, que des bouleaux des montagnes (sortes de petits bouleaux). Et il y a beaucoup de rennes.
En Finlande, le diesel nous a coûté entre 1,5€/l et 1,6€/l et on s'attend à ce qu'il soit beaucoup plus cher en Norvège. On fait donc le plein juste avant de passer la frontière.
On passe la Frontière norvégienne vers 21h30 (heure finlandaise, 20h30 heure norvégienne) le dimanche 17 Juin. Personne. Tant mieux car on ressort de l'Union Européenne, et que l'importation de patates est strictement interdite... On en a 2,5kg cachés dans le fourgon ;)
On aura donc passé trois semaines en Finlande.

Quelques photos

01 Village du Pere Noel 008.jpg 02 Village du Pere Noel 018.jpg 03 Village du Pere Noel 022.jpg 04 Arktikum 020.jpg 05 Arktikum 014.jpg 06 Rovaniemi 002.jpg 07 Sodankyla 024.jpg 08 Sodankyla 010.jpg 09 Sodankyla 040.jpg 10 Pyhanattanen 188.jpg 11 Pyhanattanen 004.jpg 12 Pyhanattanen 030.jpg 13 Pyhanattanen 128.jpg 14 Pyhanattanen 062.jpg 15 Pyhanattanen 168.jpg 16 Rennes 004.jpg 17 Rennes 012.jpg 18 Rennes 020.jpg 19 Inari 004.jpg 20 Inari 006.jpg 21 Inari 016.jpg 22 Inari 036.jpg 23 Inari 032.jpg 24 Rennes 044.jpg 25 Rennes 048.jpg 26 Route Inari Frontiere 002.jpg 27 Route Inari Frontiere 012.jpg
Le grand Nord norvègien - De Kirkenes à Narvik - Suivant
Précédent - Centre-Est de la Finlande
Sommaire