Du 17 au 29 Juin

De Kirkenes au Cap Nord

Le 17 Juin, on arrive en Norvège le soir. Dès la frontière le paysage change : il y a des montagnes, des rivières et des cascades ; et on voit nos premiers fjords !
Kirkenes est sans intérêt, en travaux et sans parking pour les camping-cars. Et on a dû tourner 30 minutes pour trouver le seul et unique distributeur de billets qui fonctionne. On vient de quitter l'Europe et la zone euro. La monnaie ici, ce sont les couronnes norvégiennes (NOK). 1 € <=> 7.5 NOK.
On quitte Kirkenes et contournons un immense et très beau fjord pour aller à Vadsø et à Vardø. On se rend compte qu'on est dans le grand Nord : il n'y a plus d'arbres et toujours aussi peu d'humains. Par contre on voit beaucoup d'oiseaux (dont un aigle), de moutons et de rennes. On s'arrête sur la presqu'île d'Ekkerøy pour observer les oiseaux et on se fait courser par des moutons !
Toto se croit en plein safari photo : il s'arrête au milieu de l'unique route, tranquille, pour prendre ses photos, tout en restant dans le fourgon. Il faut dire qu'il fait tellement froid que ça ne donne pas envie de sortir (même les moutons se réfugient derrières les rochers pour être à l'abri du vent). On relève 5°C en plein après-midi mais la température ressentie doit être en dessous de zéro à cause du vent.

C'est aussi sur cette route (à Nesseby) qu'on a vu nos premiers séchoirs à poissons. Ils sont soit triangulaires, soit rectangulaires. Lorsqu'ils sont recouverts de poissons, les têtes sont d'un côté et les corps de l'autre. Et bien sûr, ça pue le poisson, c'est épouvantable. Mais bon, c'est typique !
Ensuite, on rentre dans les terres via Tana-Bru, qui serait LE spot norvégien pour la pêche au saumon. On voit des pêcheurs dans toute la région, surtout la "nuit" (il ne fait jamais nuit).

Cap Nord

Plus on monte vers le Nord,

Les paysages sont désertiques, seuls les cailloux poussent !
On visite de nombreux villages de pêcheurs, tous très jolis car chaque maison a une couleur différente. Dans les terres, on voit les typiques maisons rouges avec les arêtes et les encadrements de portes et de fenêtres peints en blanc.

On est allé au vrai Cap Nord terrestre, le point du continent le plus septentrional. Il s'agit d'un petit phare (Slettnes) à côté d'un village de pêcheurs, qui s'appelle Gamvik. On a dormi au pied du phare avec trois autres camping-cars (il y a foule ;). Malheureusement, le ciel étant toujours aussi couvert, nous n'avons pas pu voir le soleil de minuit. On s'était imaginé faire nuit blanche à regarder le soleil...
On a bien fait nuit blanche mais pour d'autres raisons : le froid et le vent. Le vent est aussi un problème car ça nous fait des courants d'air dans la chambre, et parce que ça secoue le fourgon. Ca a été l'une de nos pires nuits.
Au réveil (le mercredi 20 Juin), il faisait 6°C dehors et 7°C dans le fourgon. Brrrr. J'ai eu droit au chauffage !
Dans la réserve naturelle qui entoure ce Cap Nord, on observe en tout et pour tout : trois mouettes et une bergeronnette... Même les oiseaux ne viennent pas là. On retourne donc dans les terres, avec l'espoir d'avoir moins de vent. On se réfugie dans le camping d'Ifjord.
Concernant les températures, on n'a pas grand espoir : il fait 6°c quelque soit l'heure de la journée. Le soir, on rallume le chauffage. Cette nuit là, on a eu (au moins) autant de vent que la nuit précédente, la bruit de la pluie qui tape sur le toit de la chambre en plus. Le lendemain matin : 8°C dedans, 5°C dehors... Et il fera 5°C toute la journée. Vu le temps qu'il fait, on décide de rouler. On passe les 6000 km vers Hammerfest, une petite ville sans charme et avec une belle rafinerie qui fume en guise de paysage...
Vous vous doutez bien qu'ensuite, on redescend vers le sud, à la recherche de quelques degrès de plus et d'un peu de soleil.

Alta

A Alta, on atteint les 10°C et on voit le soleil (au moins quelques minutes :) ! Un vrai petit bonheur.
Alta est une vraie ville de 18000 habitants. On y va surtout pour observer des gravures rupestres préhistoriques classées Patrimoine Mondial par l'UNESCO. Ca coûte 90NOK/pers mais ça vaut vraiment le coup. Certaines gravures ont plus de 6000 ans. Les archéologues pensent qu'à l'origine elles étaient peintes, donc ils les ont peintes en rouge. C'est beau et intéressant.
Et en plus on a eu un rayon de soleil entre les gouttes ;)

D'Alta à Tromsø

On continue la route vers l'Ouest. En quittant Alta, on traverse des villages dans lesquels on voit enfin de la vie :

On prend plusieurs fois le ferry. Contrairement à la Finlande, ici les bacs sont payants et chers. Mais ils évitent des dizaines (voire des centaines) de kilomètres. Le fourgon consomme en moyenne 9 litres d'essence aux 100km et l'essence coûte 1€80 le litre. Les bacs coûtent généralement moins cher que la route.
Deux jours de rang, on a beau temps : soleil et on a atteint les 15°C le Dimanche 24 Juin. Durant ces deux jours on a fait le tour des Alpes de Lyngen, à l'Est de Tromsø. Ce sont des petites montagnes dont le point culminant est à 1800 mètres. Elles étaient encore largement enneigées et on y a vu des glaciers. En plus elles sont entourées de fjords, c'est donc très beau. On a dormi au Nord des Alpes, au bord d'une rivière. On était tous seuls et on a eu droit à un très beau soleil de minuit. Super.

Tromsø

On est arrivé à Tromsø le Dimanche 24 Juin (le jour où il faisait beau et bon) et on en est reparti le lendemain soir. On a eu le temps de faire pas mal de choses :

Avant de quitter Tromsø, on a fait les magasins. Il faut noter que Tromsø est la première vraie grande ville norvégienne que nous croisons (67000 habitants) après presque 2000km de route en Norvège. Il nous fallait acheter quelques trucs pour le fourgons (nourriture, prise allume-cigare pour en remplacer une qui a fondu, cartes de rando...). Ensuite on reprend la route direction le sud-ouest : Senja.

Senja

Senja est une grande île, à mi-chemin entre les Vesteralen (au sud-ouest) et Tromsø (au nord-est). Le Lonely Planet (notre guide), nous conseille d'y consacrer du temps et promet que la beauté de cette île rivalise avec celles des îles Lofoten. On décide donc d'y passer plusieurs jours : du lundi 25 au jeudi 28 Juin.
On commence par la côte Nord : côté météo, on n'est toujours pas gatés : grisaille et quelques gouttes de pluie. A 16h00 le 26 Juin, à 280 mètres d'altitude, il faisait 8°C et un lac était complètement gelé ! Ca me parait un peu surréaliste.
Concernant les paysages, on n'est pas déçus : les montagnes, tantôt arrondies, tantôt pointues, tombent dans les fjords. C'est magnifique. C'est surtout très beau vers Hamn, petit village de pêcheurs dans une baie parsemée d'îlots.
Le côte sud est tout aussi belle et en plus on l'observe sous le soleil ! L'eau est transparente (on se croirait dans les atolls), le ciel bleu, les champs verts ou jaunes (pissenlits et boutons d'or), les maisons rouges et blanches, aux toits parfois recouverts de végétaux.
Il y a beaucoup d'oiseaux : on reconnait ceux qu'on a en France : mouettes, albatros, cormorants - et les "oiseaux carottes" : des oiseaux avec un long bec orange (huitrier pie). On voit aussi beaucoup de moutons et quelques rennes, dont un troupeau qui bronze sur la plage au milieu des mouettes.

On a quitté Senja pour rejoindre Narvik par le continent. Ca nous a permis de trouver un "LPG" à Brøstadbotn. LPG c'est une station de remplissage de GPL et de propane. On a payé cher mais on nous a rempli notre bouteille de gaz. Nous voilà tranquilles pour plusieurs semaines.
Sur la route, on aperçoit un bateau échoué. Du moins c'est ce qu'on croyait. En approchant, on a en fait découvert un délire de Norvégien : des mats plantés dans les rochers en bord de mer. Ils ont appelé ça : "Lille Jamaica". Et ça semble servir de scène en plein air.

Prochaine étape : les îles Vesteralen et Lofoten. Fin d'un périple en solitaires.

Quelques photos

01 Frontiere Kirkenes 010.jpg 02 Frontiere Kirkenes 036.jpg 03 Nesseby 006.jpg 04 Nesseby 010.jpg 05 Nesseby 012.jpg 06 Nesseby 014.jpg 07 Nesseby 022.jpg 08 Nesseby 034.jpg 09 Ekkeroy 002.jpg 10 Ekkeroy 012.jpg 11 Ekkeroy 028.jpg 12 Ekkeroy 126.jpg 13 Mehamn 018.jpg 14 Mehamn 024.jpg 15 Gamvik 002.jpg 16 Mehamn 058.jpg 17 Cap Nord 010.jpg 18 Hammerfest 004.jpg 19 Hammerfest 008.jpg 20 Hammerfest 028.jpg 21 Musee Alta 002.jpg 22 Musee Alta 032.jpg 23 Musee Alta 034.jpg 24 Musee Alta 054.jpg 25 Musee Alta 074.jpg 26 Musee Alta 058.jpg 27 Musee Alta 088.jpg 28 Ferry Olderdalen 012.jpg 29 Ferry Olderdalen 016.jpg 30 Alpes Lyngen 010.jpg 31 Soleil de minuit Alpes Lyngen 008.jpg 32 Soleil de minuit Alpes Lyngen 010.jpg 33 Ferry Svensby 002.jpg 34 Tromso 004.jpg 35 Tromso 014.jpg 36 Tromso 020.jpg 37 Tromso 022.jpg 38 Tromso 028.jpg 39 Tromso 032.jpg 40 Tromso 050.jpg 41 Senja 033.jpg 42 Senja 039.jpg 43 Senja 052.jpg 44 Senja 068.jpg 45 Senja 081.jpg 46 Senja 097.jpg 47 Senja 120.jpg 48 Senja 151.jpg 49 Senja 210.jpg 50 Senja 280.jpg 52 Route Senja Narvik 024.jpg 53 Route Senja Narvik 034.jpg 54 Route Senja Narvik 036.jpg 55 Route Senja Narvik 030.jpg
Précédent - De Rovaniemi à la Norvège : Le Père Noël et les Lapons !
Les îles Lofoten et Versteralen - Suivant
Sommaire