Du 29 Juin (à Narvik) au 16 Juillet (à Bodo)

De Narvik à Harstad

On a tourné en rond entre Narvik et Harstad (l'attente de notre vacancière a été longue !) : cinq jours pour visiter cette petite région et le soleil n'a été au RDV que deux jours.
On avait lu que Narvik est une ville sans intérêt... Ca s'est révélé exact. On a donc fuit le centre ville pour dormir en bordure de fjord, avec plein d'autres camping-cars dont un Français, occupé par Claude et Serge (retraités niçois), leurs chien et leur chat. On a mangé ensemble des conserves artisanales : des grillons de chez nous et de la tapenade de chez eux (délicieuse). Soirée vraiment sympa avec le beau temps et un soleil de minuit en prime.
Ensuite on a poursuivit vers le sud sur une très belle route, puis on a pris le ferry pour Lodingen, sur les îles Vesteralen. Là, on a emprunté toutes les routes qui existent dans la région. Paysages magnifiques vers Oksneshamn, au Nord-Ouest d'Harstad et au Sud-Ouest d'Evenes (où on a eu quelques rayons de soleil). Tout le reste nous a laissé sur notre faim : ce serait plus beau s'il faisait beau...

Petite description rapide des îles Vesteralen et Lofoten :

On est donc essentiellement là pour les paysages.

Les îles Vesteralen

On a récupéré Isa à l'aéroport d'Evenes le 4 Juillet, journée où il a fait très beau et durant laquelle on a vu un magnifique renardeau.
On a ensuite filé plein Ouest, sur les vraies Vesteralen. Les Vesteralen sont composées de deux grands groupes d'îles. On a commencé par l'Ouest :

Ensuite on est allé visiter l'autre groupe d'îles des Vesteralen, au Nord-Est, direction Andenes. Le paysage change encore, il est même redevenu assez desertique. Andenes n'a pas de charme particulier.
Au Sud d'Andenes, on s'est fait attaqués par des milliers de moucherons mordeurs, qu'Isa nous a ramené en voulant se souleger dans la nature... Les moucherons mordeurs sont décrits par le Guide du Routard comme n'étant pas plus gros que le point à la fin de cette phrase. C'est vrai. Ils sont tout petits donc ils passent au travers des moustiquaires, volent en nuages et mordent pour sucer notre sang :(
Autour de Bleik, on espérait voir des macareux moines car une compagnie propose des excursions au départ de Bleik. Mais on en a pas vu car ils nichent au large, sur une petite île. On a quand même pu apercevoir des fous de Bassan.
On a ensuite retrouvé Seb et Flo à un camping (on a pris une douche juste avant qu'ils arrivent pour ne pas les faire fuir !!). Les garçons sont partis en randonnée à 22h30 pour admirer le soleil de minuit depuis le haut de la montagne. Ils ont découvert qu'en Norvège aussi il y a des chenilles...
Pendant ce temps, Isa et moi avons préparé la soupe (c'est un peu cliché...) ! Et nous avons commencé à prendre l'habitude de veiller (et du coup, de faire des grasses matinées. C'est aussi ça les vacances). Le Lendemain, nous sommes partis à la recherche des baleines avant de filer dans les îles Lofoten.

Les baleines

En Norvège, il y a deux endroits pour partir en excursion voir les baleines (les deux sont dans les Vesteralen) : Sto et Andenes. Les deux sont "baleine garantie", c'est à dire qu'on a droit à un deuxième tour gratuit si on ne voit pas une seule baleine au premier tour. Et les deux sont au même prix : 870 NOK/pers (118€) tout de même ! mais comment choisir entre les deux compagnies ?

Nous avons donc choisi Sto (l'Arctic Whale Tour).
Il faut réserver deux jours à l'avance. Il y a soit-disant deux excursions par jour mais ils annulent celles qui sont les moins réservées pour ne pas partir à vide.
On avait reservé pour le vendredi 6 Juillet 16h, mais la veille en début d'après-midi un membre de l'équipage nous appelle pour voir si on peut décaler la sortie. Rendz-vous pris à 8h30. On a donc dormi sur le port de Sto mais il y a eu une petite tempête donc on n'a pas dormi... On ne s'est donc pas levés, par fénéantise et par peur des vagues.
On a donc re-réservé pour le mardi 10 après-midi (ça nous a permis d'attendre Flo et Seb). Cette fois, pas d'annulation. Parfait !

Arrivés sur place, on nous offre des cachets anti-mal de mer et on nous conseille vivement de les prendre. Tout le monde s'exécute. On rencontre aussi l'une des deux guides, Isabelle, française, passionnée de baleines.
Départ 16h00, embarquement sous le soleil, direction une petite île où l'on voit plein de macareux moines et quelques phoques qui se dorent la pilule. Superbe !! Je rêvais de voir des macareux moines depuis longtemps. Ils sont finalement assez petit et volent mal, par contre ils sont très beaux avec leur bec orange. A cette periode ils ont les petits et il faut les nourrir donc ils pêchent beaucoup.
Ensuite les choses se gâtent : le bateau fonce plein nord et malgré le presque beau temps, le bateau bouge beaucoup (on est en plein océan tout de même). Les premiers touristes commencent à vomir peu de temps après de départ. L'un des nôtres s'est fait vomir dessus (deux fois !)... Et finalement les deux loustiques de l'Est de la France vomissent en coeur, tandis que les Bordelais résitent (bon d'accord, on n'a pas fait les malins mais on n'a pas vomi une seule fois !). Résultat : Flo 7 - 3 Seb. Et ils ont tous les deux passé le voyage couchés, glacés. Car le soleil s'est caché assez rapidement après notre départ et nous avons eu très très froid (océan arctique = très froid, c'est pas comme chez nous). Heureusement que nous avions prévu le coup : moi je portais gants, écharpe, bonnet, un pull, deux polaires, un manteau ; des collants polaires, un jean et des chaussettes. Malheureusement j'avais mes chaussures de ville. Or, il faut prévoir des chaussures de marche ou des après skis (ou des Hugs...).
Après environ 4 heures à toute vitesse, le bateau s'arrête au milieu des vagues (ça achève quelques courageux qui avaient résisté à la traversée). Mais après 15 minutes d'attente et de recherche, nous voyons enfin deux gros cachalots. Ca n'a pas duré très longtemps : ils montent respirer (8 minutes je crois) puis repartent pour 90 minutes dans les profondeurs. C'est impressionant et superbe.
Le retour a été plus agréable car ça bougeait moins et ça n'a duré que deux heures. De plus, on nous a servi une bonne soupe de poissons, des petits beurres et des tartines de pain/beurre.

Heureusement qu'on a vu les baleines, car personne n'aurait été très motivé pour y retourner le lendemain !
Note pour la prochaine fois : se couvrir à fond. Et si la durée du voyage vous fait peur (et que vous ne voulez pas voir les macareux), préférer le départ d'Andenes. Ce port se trouve beaucoup plus près du canyon où viennent se nourrir les baleines.

Les îles Lofoten

On les a visitées du Nord au Sud. La route principale est parcourue de nombreux ponts et tunnels. On s'imagine bien que le seul moyen de communication pendant longtemps a été le bateau. Nous y sommes arrivés par la route, et les quitterons en ferry.

Villes : par "ville", entendons "gros villages" et ports de pêche.
On pourrait dire que Svolvear est une petite ville charmante et touristique. Henningsvaer, est un très beau village touristique. On y a dormi en compagnie d'un renard et fait les boutiques. Les alentours aussi sont magnifiques : montagne, eaux transparents et petites îles.
Nous n'avons eu qu'un seul jour de beau temps dans les Lofoten, le 12 Juillet. Nous avons eu jusqu'à 15°C ! La mer invite à s'y baigner, mais on s'arrête aux chevilles car l'eau est très froide.
A Vikten, un Norvégien en vélo est venu discuter avec nous. Ceci est un évènement rare ! Depuis un mois dans ce pays, les Norvégiens nous parraissent très peu souriants, froids, voire carrément incorrects.
Donc, revenons au gentil monsieur norvégien. Il nous a raconté qu'il habite une maison en haut du village et qu'il fait pousser des patates. Le reste on n'a pas compris car il ne parlait pas anglais. Mais bon, ça nous a égayé notre journée !

Plus au Sud (Nusfjord, Selfjord, Sund, Reine) : très beau aussi. Les montagnes tombent à pic dans l'océan. Tout au Sud, nous avons visité le très touristique village Å sous la pluie. C'était quasi désert et un peu triste. Nous avons cruellement manqué de soleil sur les Lofoten.

Gastronomie : nous avons fait découvrir à nos co-voyageurs les barbecues jetables, grandes spécialités scandinaves. Il s'agit de petites barquettes en alu, remplies de charbon. On y grille viandes et poissons puis on les jette.
On y a grillé du saumon (le saumon est toujours aussi bon, cru ou cuit, à la poêle ou au barbecue) et des steak de baleines. On nous a expliqué que la baleine se cuit comme le boeuf au barbecue. On nous a aussi dit que ce n'est pas terrible. En effet, ça ressemble a du boeuf bouilli dans du jus de poisson, avec une consistance un peu spongieuse, type foie de veau. C'est dégueulasse mais Flo a bien aimé...

Nous avons aussi mangé de la soupe de poisson, le plat le moins cher au restaurant (une vingtaine d'euros la soupe tout de même !). Nous en avons même mangé deux fois car on nous en a offert sur le bateau pour rentrer des baleines.
La soupe d'ici ne ressemble pas à la française : ils ne mixent pas tous les poissons ensemble pour faire une grosse soupe consistante. Ca ressemble davantage à une soupe de légumes qui a légèrement goût de poisson et dans laquelle flottent des morceaux de poissons. C'est délicieux. (Bon, il ne faut pas rêver, Toto n'a pas voulu goûter ! Mais tous ceux qui ont gouté ont beaucoup aimé.)
On a mangé au typique et très bon restaurant "Havets Helter" à Ballstad.

Nous quittons les îles Lofoten le samedi 14 Juillet, avec le ferry Moskenes -> Bodo dans une mer en grande forme. Et oui, nous aimons les bateaux qui nous brassent...
Bodo est sans grand intérêt, mis à part son port et ses restau (on a encore mangé des sushis pour un prix bien trop élevé !). La côte Nord de Bodo est très belle.
Nous avons déposé Isa (fin du périple à trois dans le fourgon !) à l'aéroport et avons filé plein Sud, sans grand espoir de soleil car la météo annoncée est vraiment mauvaise.

Quelques photos

01 Soleil de Minuit Narvik 010.jpg 02 Ferry Lodingen 008.jpg 03 Ferry Lodingen 010.jpg 04 Soleil de Minuit Harstad 012.jpg 05 Renard 004.jpg 06 Renard 052.jpg 07 Cote Ouest Vesteralen 016.jpg 08 Cote Ouest Vesteralen 040.jpg 09 Cote Ouest Vesteralen 118.jpg 10 Route Melbu 002.jpg 11 Sto 010.jpg 12 Cote Ouest Vesteralen 060.jpg 13 Randonnee de Minuit.jpg 14 Sortie Baleines 026.jpg 15 Sortie Baleines 027.jpg 16 Sortie Baleines 039.jpg 17 Sortie Baleines 071.jpg 18 Sortie Baleines 085.jpg 19 Sortie Baleines 097.jpg 20 Sortie Baleines 101.jpg 21 Sortie Baleines 103.jpg 22 Pano Sortie Baleines.jpg 23 Henningsvaer 006.jpg 24 Henningsvaer 012.jpg 25 Henningsvaer 024.jpg 26 Henningsvaer 028.jpg 27 Henningsvaer 050.jpg 28 Route Mortsund 002.jpg 29 Route Mortsund 008.jpg 30 Route Mortsund 120.jpg 31 Route Moskenes 016.jpg 32 Reine 010.jpg 33 A 016.jpg
Précédent - Le grand Nord norvègien - De Kirkenes à Narvik
Centre de la Norvège - de Bodo à Trondheim - Suivant
Sommaire